Les marchés financiers ont repris plus de la moitié de la baisse historique de fin février-début mars. Réponse aux stimuli des banques centrales ? Envie d’espérer une reprise en V ? Comment analyser le phénomène ? Comment la crainte d’une seconde vague épidémique s’exprime-t-elle ? Le point sur le trimestre écoulé et les perspectives sur les marchés actions.

Rebond prématuré ou anticipation logique ? Tous les indices boursiers français et la plupart des grands indices mondiaux ont terminé le deuxième trimestre dans le vert, dans le sillage du rebond technique de la fin du mois de mars. Après la chute vertigineuse du premier trimestre, le mouvement de “rallye boursier” (tendance haussière, NDLR), presque aussi spectaculaire que l’écroulement qui a précédé a permis au marché français d’effacer plus de la moitié de sa baisse. Les 150 000 nouveaux actionnaires individuels entrés au creux de la vague se sont manifestement positionnés au bon moment.

Nouveaux records pour le NASDAQ : “Le mois d’avril a connu une respiration technique dont le marché est sorti le 15 mai, juste avant la présentation …

Lire la suite